aaaa2

Sourires d'enfants

Association de solidarité internationale créée en 1996

Don en ligne

Accès à l'éducation

Construction et rénovation d’écoles maternelles

C’est la 1ère étape indispensable pour accueillir les enfants et leur permettre d’être scolarisés !

Au Laos comme au Vietnam, les enfants issus de minorités ethniques ne parlent pas la langue officielle du pays qui leur sera enseignée à partir du CP. L’apprentissage dès la maternelle permet d’éviter des décrochages scolaires et l’abandon de l’école dès les 1ères années de l’élémentaire.

Une école Sourires d’Enfants ? 

C’est un joli bâtiment blanc au toit rouge, équipé de plusieurs salles de classes, d’un préau, d’un espace extérieur clôturé, de jeux de plein air, d’une cuisine pour la cantine, de toilettes.

Combien d’écoles maternelles construites par SDE depuis 22 ans ?

– 5 écoles dans les Provinces de Gialai et Kontum dans le centre du Vietnam dans des villages de l’ethnie Jörai

– 24 écoles dans la Province de Phu Tho au nord du Vietnam dans des villages des ethnies Muong et Dao

– 5 écoles dans la Province de Khammouane dans le sud du Laos dans des villages des ethnies Yoy, Makong et Phu Tai

 

10458019_563939397048541_1145905773121152910_n
10502508_563938170381997_7867639378863804458_n
école Phanob février 2016 - Copie
13775955_951000881675722_6267737606893019989_n

Chantiers jeunes : rénovations d’écoles élémentaires

Les écoles élémentaires des villages où nous intervenons, ont toutes été construites en bois par les villageois et sont en très mauvais état. Certaines ont été bâties à même la terre battue, les portes sont cassées, les volets arrachés et le mobilier est très précaire. Plusieurs salles de classes en enfilade n’ont plus de cloisons intérieures.

Notre volonté d’agir pour un accès durable à la scolarisation nous a amenés à prolonger notre action initiée en maternelle auprès des élémentaires, afin d’éviter une déscolarisation rapide.

En partenariat avec l’association des Carabins de Tours (37), étudiants à l’Université de médecine François Rabelais, et L’Union des jeunes du Laos, nous avons organisé des chantiers en 2016 et 2017 : au programme rénovation de 3 écoles élémentaires voisines de nos écoles maternelles dans la Province de Khammouane au sud du Laos !

2016-2017 : gros nettoyage et peinture des écoles élémentaires de Phone, Phanob  et Thong-Kham

Les Carabins financent eux mêmes leur mission et les travaux qu’ils réalisent.  Merci à la promo 2017 pour avoir financé le plafond de l’école ! De superbes moments de partage avec les jeunes laotiens, les villageois et… les enfants !

Très endommagée par le typhon Doksuri en septembre 2017, l’école élémentaire de Dou a été remise en état en février 2018.

 

Nos projets 2019-2020

Construction de deux groupes scolaires dans les villages de Thong Xam et Nong-Seng comprenant une école maternelle et une école élémentaire

Rénovation de 8 écoles élémentaires et construction de classes de maternelles dans des villages dans le regroupement de Lang Khang dans le sud du Laos

Partenariat avec le lycée technique de Thakhek

Le mobilier de plusieurs de nos écoles maternelles au Laos a été fabriqué par les élèves et professeurs du lycée technique de Thakhek, chef lieu de la Province de Khammouane, section menuiserie.

13-05-07_16h40.22
20130430055559-66f6c5c9[1]
13-04-25_14h43.51

Formations pédagogiques

SDE a pris en charge la formation initiale de 7 jeunes filles originaires des villages de la Province de Khammouane à l’école normale de Vientiane de 2013 à 2015. A l’issue des deux ans de scolarité, elles ont été nommées enseignantes dans nos écoles maternelles. Elles travaillent aujourd’hui dans les écoles maternelles de Lang-Khang, Phone et Thong-Kham.

Les écoles de SDE sont des écoles publiques, les enseignants sont nommés et rémunérés par le Ministère laotien de l’éducation nationale.

Gref.LogoPlusNom.FondTransparent.1013x7016

Nous avons mis en place deux actions : 

Des visites régulières du service éducation de la Province de Khammouane pour une évaluation de nos écoles : fonctionnement, propreté et activité pédagogiques.

Des sessions de formations pédagogiques organisées en partenariat avec l’association GREF. Des enseignants français retraités spécialistes de la pédagogie en maternelle ont animé deux sessions de 4 semaines en 2016 et 2017 dans nos écoles. Une ouverture pour les enseignants laotiens vers une nouvelle pédagogie, de nouvelles activités plus interactives, un regard nouveau sur l’apprentissage.

P1040962
 
SDE assure la pérennité de ses projets 
Les écoles sont autofinancées par des activités génératrices de revenus telles que l’élevage d’insectes, des jardins potagers et des ateliers de tissage.
Les écoles peuvent fonctionner de manière autonome au terme de deux années de suivi par les équipes de SDE. 

SDE travaille toujours en partenariat avec les autorités locales du village, les services de l’éducation, les enseignants et les parents d’élèves.

SDE met en place des comités de gestion 

un conseil composé du chef de village, de représentants des enseignants, de représentants de parents d’élèves assure la gestion du fonctionnement de l’école. L’équipe de SDE accompagne ce comité pendant une période de deux à trois ans jusqu’à sa totale autonomie.